Hier soir se tenait une keynote présentation commerciale du nouveau smartphone de Samsung : le très attendu Galaxy S3.

Possesseur du S2, je me sentirais presque obligé de fondre sur celui-ci (je résiste, je résiste…).

Quelles différences?

  • écran plus grand : 4,8″ comparés aux 4,3″ du S2,
  • écran mieux défini : 1280 x 720 contre 480 x 800,
  • plus rapide : processeur 4 coeurs au lieu d’un seul,
  • plus endurant : 11h annoncées sur une batterie de 2100mAh à la place des 8h sur la 1650mAh,
  • appareil photo plus rapide : 3 images par seconde en 8 Mégapixels
  • plus lourd : 133 grammes (ok, ce n’est pas un avantage, mais c’est différent)
  • plus de fonctionnalités/technologies/accessoires :  le S Voice, le S Beam, la reconnaissance faciale, le Buddy Photo Share, l’identification des amis au sein de contenus multimédias, la technologie All Share, le PopUp Display, un Sound Equalizer et le Paiement via NFC, un dongle de recharge sans-fil, l’AllShare Cast Dongle, un boîtier de diffusion de contenu multimédia via WiFi et HDMI, le Flip Cover, une station d’accueil, le S Pebble qui fait office de télécommande et de lecteur MP3…

Tout ça justifie-t-il un prix annoncé en France à 650€? Ça fait déjà du gros smartphone bien cher, ça… et la concurrence sur le marché est rude : HTC, Motorola, Sony et le concurrent dont on ne doit pas prononcer le nom.

« Alors? J’achète? »

« Oui! » vous répondra le geek bestial qui sommeille en moi… « Non, attendons de voir« , dira le rédacteur de BD1G sage et réfléchi (qui ça?).

Testons-le, comparons-le aux autres grosses sorties annoncées (non, je ne le citerai pas!) et voyons ce qu’il a réellement dans le ventre avant de juger.

Bon, il ne fait toujours pas le café, c’est une déception, mais avouons, qu’au regard des spécificités techniques annoncées, ce Galaxy S3 ressemble à un « killer » de n’importe quel smartphone actuel et à venir…

 

 

 

Source  : le journal du geek

Crédit photos : Samsung